L’industrialisation en Allemagne (1848–1914) – Journée d’étude pour l’agrégation d’allemand 2020/21

L’industrialisation est depuis longtemps l’un des principaux thèmes de recherche des historiens et historiennes du XIXe siècle. Cette transformation touchait tous les domaines de l’économie et posait des défis majeurs à la politique, à la société civile et aux individus, tout en intensifiant d’autres processus tels que l’urbanisation et la migration, le développement de l’État providence, la formation de nouvelles classes sociales et la lutte pour de nouvelles formes de participation politique.

À l’exemple de l’Allemagne de la seconde moitié du XIXe siècle, c’est-à-dire avec un accent sur la Hochindustrialisierung et la « seconde » révolution industrielle, le programme donnera un aperçu général de l’état de la recherche. Avec cette manifestation, l’Institut historique allemand propose, en collaboration avec ses partenaires, une journée d’étude sur le sujet du concours de l’agrégation d’allemand 2020/21. L’IHA envisage de proposer un podcast après la journée d’étude. https://www.dhi-paris.fr/fr/publications/podcast.html.

Partenaires: université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle ; université de Picardie Jules Verne, Amiens ; avec l’aimable soutine du DAAD Paris.

Organisation: Jürgen Finger (Institut historique allemand), Armin Owzar (université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), Ludolf Pelizaeus (université de Picardie Jules Verne, Amiens).

Informations et inscription: event@dhi-paris.fr

15–16 janvier 2020

Lieu : Institut historique allemand, 8, Rue du Parc-Royal, 75003 Paris

Mercredi, 15 janvier 2020

A partir de 13h : Accueil

13h30

Mots de Bienvenu : Direction de l’IHA

Introduction : Armin Owzar (université Sorbonne Nouvelle/Paris 3), Ludolf Pelizaeus (Université de Picardie Jules Verne, Amiens)

I. L’industrialisation: mythes, état de la recherche et chronologie/Die Industrialisierung: Mythen, Forschungsstand und Chronologie

Dieter Ziegler (Universität Bochum) : Der Mythos von der Dampfmaschine. Die Industrialisierung im Unterricht an deutschen Schulen

Marcel Boldorf (université Lyon 2) : Die Industrielle Revolution in Deutschland

Margrit Grabas (Universität Saarbrücken/Berlin) : Die transformatorische Kraft von Wirtschaftskrisen – Die Gründerkrise 1873/79 als eine Zäsur der deutschen Industrialisierung

16h00

II. Conditions préalables : innovation, globalisation et « deuxième » industrialisation/Voraussetzungen : Innovationen, Globalisierung und « zweite » Industrialisierung

Léonard Laborie (université Paris 1/Panthéon Sorbonne) : Le rôle de la technologie, de l’innovation et des infrastructures pour l’industrialisation

Séverine Antigone Marin (université de Strasbourg) : Développer l’information économique sur les marchés étrangers : un apprentissage allemand

Thomas Nicklas (université Champagne Ardennes, Reims) : Die Entwicklung von Leitbranchen in der deutschen Industrialisierung zwischen 1890 und 1914

Jeudi, 16 janvier 2020

9h30

III. Branches clés et régions/Leitbranchen und Regionen

Jean-François Eck (université Lille 3) : L’émergence de districts industriels notamment en Allemagne

Ludovic Laloux (université polytechnique Hauts-de-France à Valenciennes) : Permanences et mutations de l’agriculture et de l’agro-industrie

11h30

IV. Interactions : société, églises et État/Wechselbeziehungen : Gesellschaft, Kirchen und Staat

Alain Lattard (Sorbonne Nouvelle/université Paris 3) : L’industrialisation et la politique

Irene Dingel (Leibniz Institut für Europäische Geschichte, Mainz) : Die Kirchen vor der Sozialen Frage des 19. Jahrhunderts

Marie Bénédicte Vincent (Ecole normale supérieure, Paris) : Ce que change l’industrialisation dans l’Etat : impacts sur les élites et la culture administratives

Conclusion/discussion finale

Robert Friedrich Stieler (1847–1908), Badische Anilin-und Soda-Fabrik (BASF), Ludwigshafen, 1881, sourc: Die BASF im Jahr 1881: Die Schornsteine rauchen Im Reiche der Chemie S. 16/17 (s/w), BASF-Archiv/Flickr, CC BY-NC-ND 2.0.

Jürgen Finger

Postdoc Researcher at the German Historical Institute Paris. Project: "Markets and morals. The Moral Economy of French Capitalism 1880-1914/18". Authour of "Eigensinn im Einheitsstaat" (2016), "Dr. Oetker und der Nationalsozialismus" (2013) and "Vom Recht zur Geschichte" (2009).

Das könnte Dich auch interessieren …

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.