Wagner et Burnouf, par Danielle Buschinger (Amiens)

Intervention dans le cadre du colloque „Wagner et la France“, le 13-15 février 2013

C’est en lisant dès 1855-1856 l‘Introduction à l’histoire du Buddhisme indien d’Eugène Burnouf que Wagner s‘est familiarisé avec la culture et le monde indiens, et plus particulièrement avec le Bouddhisme auquel il attache un grand intérêt. Ce Bouddhisme va désormais marquer d’une profonde empreinte toutes les œuvres de notre poète-compositeur, œuvres dans lesquelles il va se mêler à des traditions d’origines très diverses. Cette assimilation du Bouddhisme par Wagner à travers les travaux de Burnouf est un très bon témoignage du rôle qu’a pu jouer la France dans l’élaboration de la pensée wagnérienne.

Brève biographie

De 1975 à 2004 professeur de langue et littérature allemandes à l’Université de Picardie-Jules Verne à Amiens, Danielle Buschinger est aujourd’hui professeur émérite à cette même université. L’axe essentiel de ses recherches est l’étude des relations entre la littérature française et la littérature allemande au Moyen Age, du roman en prose, tradition de Tristan, d’Alexandre, de Roland et de Charlemagne, roman arthurien, épopée en général, tradition du Graal, roman animalier, lyrisme courtois, chroniques, édition et traductions de textes médiévaux allemands, Sangspruchdichtung (poésie du « discours chanté » gnomique, religieuse, politique chantée), poésie religieuse, grands poèmes didactiques de la fin du Moyen Age, Richard Wagner, livrets d’opéra, Ordre Teutonique.

__________________

Vers le programme du colloque „Wagner et la France“: http://19jhdhip.hypotheses.org/141


dhiparis

Teamaccount der Redaktion. Forschen – Vermitteln – Qualifizieren: Das DHI Paris ist ein zentraler Akteur international ausgerichteter historischer Forschung im Verbund der Max Weber Stiftung, Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

Das könnte Dich auch interessieren …

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.