Colloque : „Le génocide des Herero et des Nama“, Paris, 26-27 février 2017 #GenocideHereroNama

hereronamaColloque international du Mémorial de la Shoah et de l‘Institut historique allemand
Entrée libre sur réservation à la demi-journée. Les réservations s’effectuent pour les deux journées uniquement auprès du Mémorial de la Shoah (billeterie)

hashtag: #GenocideHereroNama

Vers l’exposition « Le premier génocide du XXe siècle : Herero et Nama dans le Sud-Ouest africain allemand, 1904-1908 » au Mémorial de la Shoah

Dimanche 26 février 2017

Lieu : Mémorial de la Shoah, 17, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris
à 9 h 30

Ouverture /Opening

Jacques Fredj, directeur, Mémorial de la Shoah

Thomas Maissen, directeur, Institut historique allemand

Ida Hoffmann, présidente du comité du Génocide Nama / Chairperson of the Nama Genocide Technical Committee

Ester Muinjangue, présidente de la fondation « Ovaherero and Ovambanderu Genocide »

 

à 10 h

Key note speaker : Jan-Bart Gewald, Université de Leyde

 

à 10h30

La situation pré génocidaire : la politique d’expansion coloniale du Deuxième Reich/The German Colonial Policy during the Second Reich Prior to the Genocide

Présidence : Mareike König, Institut historique allemand

Andreas Eckert, Humboldt Universität zu Berlin : Le début du projet colonial allemand/Early stages of the German Colonial Project

Joachim Zeller, Berlin : Races, stéréotypes et culture visuelle coloniale/Race, stereotypes and colonial visual culture

Dag Henrichsen, Universität Basel, Basler Afrika Bibliographien : L’évolution des pouvoirs en Namibie Centrale/Shifting power relations in Central Namibia

 

à 14h

Le génocide : extermination des populations Herero et Nama/The Genocide: the Extermination of Herero and Nama Populations

Présidence : Joël Kotek, Université Libre de Bruxelles

Jürgen Zimmerer, Universität Hamburg (update vom 22.2.2017:) Ingolf Diener, Univ. Paris 8 Vincennes-Saint-Denis: Guerre contre les Herero et Nama. Génocide militaire et prolongements administratifs dans le projet de colonie de peuplement allemand. The War against the Herero and Nama and the German settler colonial project

Casper W. Erichsen, Windhoek, Namibie : Autorités militaires et autorités civiles dans la préméditation des meurtres de masse au camp de Shark Island/Schism between military and civil authorities in the premeditated mass deaths at Shark Island Camp

Jonas Kreienbaum, Universität Rostock : Un instrument du génocide ? Les camps de concentration en Afrique du Sud-Ouest allemand/An Instrument of Genocide? Concentration Camps in GSWA

 

à 16h30

Racisme scientifique et législation dans les colonies/Scientific and Legal Racism in the Colonies

 Présidence : Christine de Gemeaux, Université F. Rabelais, Tours

Leonor Faber-Jonker, Université de Leyde : Les restes humains des victimes : spécimens anthropologiques ou  trophées de guerre/Human remains of the victims: anthropological specimens or war trophies

Kathrin Roller, Medizinische Hochschule Brandenburg (MHB), Neuruppin : L’interdiction des mariages mixtes/The Ban on Mixed Marriages

 

Lundi 27 février 2017

Lieu : Institut historique allemand, 8, rue du Parc-Royal, 75003 Paris

 

à 9h30

Histoire et mémoire du génocide en Namibie et en Allemagne aujourd’hui/What Memory of the Genocide and what Impact in Namibia?

Présidence : Jacques Frémeaux, Université Paris Sorbonne (Paris IV)

Jeremy Silvester, Museums Association of Namibia / University of Namibia : Mémoire et oubli du génocide des Herero et des Nama/Remembering and Forgetting in the Namibian Génocide

Holger Stoecker, Humboldt Universität zu Berlin : Objets controversés. Le rapatriement des restes humains de Berlin vers la Namibie/Controversial Objects. Repatriating Human Remains from Berlin to Namibia

Reinhart Kössler, Arnold Bergstraesser Institut, Freiburg : Le courant négationniste en Namibie et en Allemagne/Denial of the Genocide in Namibia and Germany

Martha Akawa, Faculty of Humanities and Social Sciences, University of Namibia  : Etat des lieux de la recherche universitaire en Namibie sur le génocide/Students interest and the University’s position on the subject of genocide.

 

à 12h00

Présidence : Valérie Nivelon, journaliste à RFI

Demande de reconnaissance, d’excuses officielles et de réparations à l’Etat allemand/The Need for an Apology and Quest for Reparations

Ida Hoffmann, Chairperson of the Nama Genocide Technical Committee, et Ester Muinjangue, présidente de la fondation « Ovaherero and Ovambanderu Genocide »

 

à 14h

Les conséquences du génocide sur les sociétés nama et herero aujourd’hui,  et la reconnaissance du génocide par l’Allemagne/The Genocide consequences on the Herero and Nama Societies Nowadays / Recognition of the Genocide by Germany

Discussion finale présidée par Andreas Eckert, Humboldt Universität zu Berlin

En présence de Jeremy Silvester, Museums Association of Namibia/University of Namibia, Leonor Faber-Jonker, University of Leiden, Ida Hoffmann, Chairperson of the Nama Genocide Technical Committee, et Ester Muinjangue : présidente de la Fondation « Ovaherero and Ovambanderu Genocide »

 

16h00 fin du colloque

Entrée libre sur réservation à la demi-journée. Les réservations s’effectuent pour les deux journées uniquement auprès du Mémorial de la Shoah

= vers l’exposition « Le premier génocide du XXe siècle : Herero et Nama dans le Sud-Ouest africain allemand, 1904-1908 » au Mémorial de la Shoah


Mareike König

Mareike König ist Historikerin und arbeitet u.a. über deutsch-französische Beziehungen im 19. Jahrhundert. Sie leitet die Abteilung 19. Jahrhundert, die Abteilung Digital Humanities und die Bibliothek des Deutschen Historischen Instituts Paris. Sie ist außerdem Leiterin der Redaktion des deutschsprachigen Blogportals für die Geisteswissenschaften de.hypotheses.org.

Das könnte dich auch interessieren...

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.